bandeau actualites
Actualités

ANNUAIRE

Etre infirmière en cancérologie : un métier de passion et d'engagement

IDE

L'infirmière est une professionnelle de santé qui travaille au sein d'équipes pluridisciplinaires, elle effectue des soins de nature préventive, curative ou palliative afin d'améliorer, maintenir et restaurer la santé. Ces soins intègrent qualité technique et qualité des relations avec le malade dans le respect des droits de la personne.

L'infirmière a, selon son décret de compétence*, un rôle sur prescription médicale et un rôle propre. Un diplôme d'état (DE) est obligatoire pour exercer. L'exercice de la profession d'infirmier comporte l'analyse, l'organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d'éducation à la santé.

Technicienne du soin aux responsabilités importantes pour assurer la sécurité du patient, elle est aussi une professionnelle profondément humaine qui va s'attacher à répondre avec empathie aux demandes des patients. Dans l'ensemble de ces activités, les infirmiers et infirmières sont soumis au respect des règles professionnelles et notamment du secret professionnel.

Un maillon clé de la prise en charge du patient

A l'Institut de Cancérologie de l'Ouest (ICO), 236 infirmières accompagnent les patients tout au long de leur prise en charge. Attentives, elles évaluent les besoins de chacun, afin d'y apporter une réponse singulière et adaptée. Dotées d'une grande capacité d'écoute, elles sont également un réel soutien pour les familles.

"Ici, les rapports avec les patients sont authentiques et vrais. On les voit régulièrement, on les accompagne vraiment. La prise en charge globale est vraiment là. En venant travailler dans un centre de lutte contre le cancer, on ne soigne pas simplement une maladie, mais une personne." témoignent à l'unisson deux infirmières de l'ICO en hôpital de jour.

Une profession omniprésente

Dans les chambres pour effectuer des soins, derrière un masque au bloc opératoire pour assister les chirurgiens ou pour poser une chimiothérapie, les infirmières sont partout pour assurer les soins techniques.

Engagées pour la santé et le bien-être des patients, elles sont là après la consultation pour les soutenir, et réexpliquer. Présentes en salle de réveil après une opération, ce sont aussi celles qui soulageront les douleurs et les maux de l'esprit par leur bonne humeur et un brin d'humour, voire un massage. Aux côtés du patient tout au long du parcours, mais aussi au téléphone pour répondre aux questions des patients retournés à leur domicile ou à leurs collègues libéraux, on les retrouve également en soins palliatifs pour accompagner le patient et sa famille lors de la fin de vie, Soucieuses de faire évoluer leur métier, elles forment les professionnels de demain et participent aux activités de recherche médicale et de soins, afin d'améliorer les pratiques. Connectées, vous les trouverez également derrière les ordinateurs, remplissant des bases de données pour développer des projets de e-santé, ou assurer le suivi post-opératoire des patientes comme avec l'application Ambulis.

Un Centre de Lutte Contre le Cancer, une aventure humaine quotidienne

En passant les portes d'un CLCC, les professionnels y découvrent une prise en charge globale avec le souci permanent du bien-être des personnes suivies. Ce cadre installe une relation particulière avec les patients et une ambiance de travail entre les équipes médicales et soignantes, qui travaillent en étroite collaboration. « Ici, on prend le temps de prendre soin des gens. Les patients échangent avec nous et sont reconnaissants. On se nourrit beaucoup de cette relation privilégiée que l'on ne trouve pas partout » confient plusieurs infirmières.

Travailler dans un CLCC, est une leçon de vie quotidienne. Nombreux sont celles et ceux pour qui travailler dans un CLCC a changé leur vision de la vie, les rendant plus attentifs aux moindres détails positifs. "Travailler ici donne le prix à la vie" explique Anne, une directrice des soins adjointe avant de raconter ce mariage in extremis un samedi après-midi. "Les infirmiers et aides-soignants ont habillé la patiente, elle était belle ! L'Institut lui a offert son bouquet de mariée et nous avons partagé un moment fort avec le couple !"

Infirmiers et infirmières en cancérologie ont trouvé ici un équilibre : un lieu où la technicité des soins et les relations avec les patients sont intriqués.

"J'ai choisi de devenir infirmier en cancérologie pour la complexité des prises en charge, mais aussi parce que la cancérologie touche à plusieurs organes, ce qui rend le travail d'infirmier très enrichissant. Ce que j'aime ici ce sont les soins de support, le travail psychologique avec le patient, l'accompagnement des familles...etc. C'est aussi le travail en équipe et avec les médecins." Nicolas, infirmier depuis 10 ans à l'ICO.

*(Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V dispositions réglementaires du code de la santé publique)

 
j infirmiere