bandeau actualites
Actualités

ANNUAIRE

Une application smartphone pour le suivi du patient à domicile

Ambulis

La prise en charge du patient atteint d'un cancer se s'arrête pas aux portes de l'établissement, à l'ICO le suivi se fait aussi à domicile grâce à une solution connectée. L'ICO déploie une application smartphone (pour Android et IOS) qui offre un lien direct entre le patient et son équipe soignante.

Après 6 mois de test auprès de patients du site nantais pris en charge en chirurgie ambulatoire, l'ICO va étendre l'application smartphone Ambulis sur ses deux sites (site de Nantes et site d'Angers).  Depuis septembre 2017, 500 patients ont utilisé cette solution dans le cadre d'un suivi pré et post opératoire, qu'il s'agisse d'une intervention sur un sein, d'une intervention gynécologique, digestive ou d'une pose de site. La quasi-totalité des personnes à qui cette solution a été proposée a accepté. Le retour est positif « je me suis sentie rassurée » commente Martine, prise en charge pour une reconstruction mammaire. 
 

Simple d'utilisation

La prise en main est rapide et l'ergonomie très intuitive. 1 - Il suffit de télécharger et d'activer l'application sur son smartphone. A l'ICO le patient est accompagné dans cette démarche par la secrétaire médicale lors de son RDV de consultation préopératoire. 2 - De retour chez lui après une intervention pratiquée en ambulatoire, le patient répond sur son smartphone aux questionnaires (1, 2 ou 3 questionnaires suivant la prise en charge). Ses réponses établissent un score qui est communiqué aux équipes soignantes et les avertit s'il révèle une anomalie. 3 - Le patient renseigne ses constantes et évalue sa douleur. Toutes les données sont suivies par une infirmière.


 
E-surveillé, le patient se sent acteur de sa prise en charge

Fort de cette première expérience réussie, l'ICO s'apprête fin avril à déployer cette solution d'e-surveillance à tous ses patients suivis en chirurgie ambulatoire, avant de l'élargir à d'autres prises en charge, comme la chimiothérapie en ambulatoire. Mais ce nouvel outil n'est que le début de ce qui constituera demain l'E-MEDECINE, c'est-à-dire l'e-surveillance, l'e-consultation, l'e-autonomie, ... toutes ces solutions sur lesquelles l'ICO travaille et qui permettront un suivi connecté généralisé du patient et un maintien plus important à domicile.