bandeau actualites
Actualités

ANNUAIRE

Arrivée d'un nouvel accélérateur de radiothérapie

Novalis

Le nouveau Novalis Truebeam STx est installé depuis le début de l'année sur le site René Gauducheau. Six mois ont été nécessaires pour effectuer les phases de calibrage et de test de la machine. Le premier patient a été pris en charge mi-juin. Cet accélérateur linéaire de dernière génération vient remplacer le Novalis présent dans le service depuis 2005.

Utilisé majoritairement pour les irradiations en conditions stéréotaxiques intra et extra crâniennes, ainsi que la radiochirurgie, le Novalis permet également d'exécuter des actes de radiochirurgie. Gros plan sur une technologie de pointe et sur une expertise partagée avec les neurochirurgiens du CHU de Nantes.

Appareil de haute technologie, l'acquisition du Novalis Trubeam est un investissement important pour l'ICO dans la prise en charge des patients d'un montant de plus de 3 millions d'euros.

Le site Paul Papin a été équipé lors de son installation dans le nouveau bâtiment en 2015.

Réputé pour les traitements de radiothérapie hypofractionnés qui permettent de délivrer de très fortes doses tout en préservant les tissus sains environnants, le Novalis est moins connu pour sa fonction de radiochirurgie, séance unique de radiothérapie exécutée avec la précision d'un scalpel.

Cette technique, développée à Saint Herblain depuis 12 ans, grâce à une collaboration étroite entre les neurochirurgiens du CHU et le service de radiothérapie du centre René Gauducheau,  a permis de proposer des traitements ablatifs intracraniens. Elle est utilisée pour supprimer sans opérer des tumeurs non cancéreuses, pour prendre en charge des maladies rares, des maladies vasculaires non tumorales, ou encore des névralgies du nerf trijumeau. Les patients sont traités en une seule séance et sont ensuite suivis à l'ICO.

La radiochirurgie : un traitement d'une heure en ambulatoire


La radiochirurgie est  majoritairement  effectuée  sur des patients porteurs d'une tumeur au  cerveau. Le traitement consiste à cibler la tumeur, de manière millimétrique, afin de la détruire, ne laissant qu'une toute petite cicatrice. L'opération se déroule en ambulatoire, elle ne nécessite pas d'anesthésie, ni de rasage des cheveux.  Elle se réalise en un temps limité, moins d'une heure, et ne provoque pas d'effets secondaires. Le patient peut reprendre son activité dans les jours qui suivent l'intervention.

Sur la photo ci-dessous, de gauche à droite: Laétitia DA ROLD (MER*), Stéphanie JOSSET GAUDAIRE (physicienne médicale référente du Novalis) , Audrey RONDINEAU (MER), Julie ALBERT (MER), François THILLAYS (radiothérapeute), Elise NERRIERE (MER), Claire GIL DUPUY (physicienne Médicale) - *MER : Manipulateur d'électroradiologie.

 
Novalis équipe